Un membre du codir donne sa démission : comment le remplacer rapidement ?

membre du codir donne sa démission

Au sein d’une entreprise, le Codir est l’instance qui prend la plupart des décisions importantes pour l’avenir de la structure. Cette abréviation désigne tout simplement le Comité de Direction de ladite entreprise. Ce comité peut être mis en place au sein des grands groupes, mais aussi, dans les PME et les TPE. Quelles sont les personnes qui composent un Codir et que faire lorsque l’un d’eux présente sa démission ?

Que faire en cas de démission d’un membre du Codir ?

Si vous recevez la lettre de démission d’un membre du Codir, il est conseillé de le remplacer dans les plus brefs délais. Cette urgence s’explique par l’importance et l’aspect stratégique que revêt son poste. Ces différents facteurs seront mieux détaillés dans la suite de cet article. En cas de démission d’un responsable, le site reactive-executive.com met à votre service, un spécialiste de la conduite du changement en entreprise. Ce dernier saura vous assister et organiser la procédure de remplacement pour une transition correcte et fluide. Mais, avant d’aller plus loin, il est souhaitable de bien comprendre certaines notions.

Tout d’abord, comment fonctionne le Codir ?

Comme annoncé plus haut, le Codir est une instance de décision qui peut être formée dans n’importe quelle entreprise. Puisqu’il s’agit du plus haut niveau de prise de décisions, cette instance regroupe naturellement les postes clés de l’entreprise. Aucune règle n’encadre la composition du Codir : à ce niveau, chaque entreprise est donc libre d’agir à sa guise. Toutefois, il est conseillé de faire représenter tous les départements de la structure. Cela favorise le partage des informations essentielles, et permet au dirigeant de communiquer efficacement avec ses collaborateurs directs. Les personnes qui composent le Codir sont donc :

• les chefs de département ;

• les responsables de services ;

• les chefs d’équipe et les managers,

• les cadres techniques ;

• les responsables des postes stratégiques.

Bien évidemment, toute réunion du Codir doit être conduite par le directeur de l’entreprise ou son adjoint.

Pourquoi agir rapidement en cas de démission d’un membre du Codir ?

Compte tenu de l’importance des postes précédemment cités, la démission d’un responsable de service peut entraîner un grand bouleversement au sein de l’entreprise. En effet, chaque acteur qui participe au Codir, représente les employés de son service ou de son département. Le responsable est chargé de porter les voix de ses collaborateurs et d’informer la direction, lorsqu’il note un problème dans son service. De même, il se charge de transmettre les recommandations de la direction aux membres de son département, afin d’améliorer les performances du service. Dans un tel contexte, la démission d’un responsable de service ou d’un cadre technique peut alors être perçue comme le signe d’un problème sous-jacent. À priori, les acteurs qui occupent des postes de responsabilité ne devraient pas démissionner si tout se déroule bien dans l’entreprise. Cette situation peut ainsi provoquer un certain stress ou plusieurs questionnements auprès des collaborateurs. Par conséquent, la direction a tout intérêt à remplacer rapidement le membre démissionnaire, afin de rassurer les employés et d’éviter tout désengagement de leur part. Cela est encore plus important si c’est le directeur, lui-même, qui démissionne.

Comment organiser le remplacement d’un membre du Codir ?

Le remplacement d’un cadre ou d’un responsable de service est une étape toujours délicate dans la vie d’une entreprise. Il est alors conseillé de faire appel à un manager de transition qui saura organiser ce changement dans les meilleures conditions. Ce dernier se chargera d’accompagner l’entreprise et tous ses acteurs sur une période de transition.

Pourquoi adopter une telle démarche ?

Le recours à un manager permet à l’entreprise de gérer sereinement l’arrivée d’un nouveau dirigeant ou d’un nouveau chef de département. Cette démarche est avantageuse à deux niveaux.

Pour le nouveau responsable

Le management de transition facilite l’intégration du nouveau responsable au sein de l’entreprise. En effet, le remplaçant peut être un nouveau venu dans la structure. Il lui faudra alors un temps d’adaptation pour comprendre le fonctionnement de la société et surtout, pour se faire accepter de ses collaborateurs. Ces facteurs peuvent être facilités lorsqu’il est guidé par un manager de transition.

Pour les collaborateurs

Le management de transition permet aussi de répondre aux questionnements des collaborateurs et de les rassurer. Le manager peut ainsi les encourager à coopérer avec le nouveau responsable ou les inciter à accueillir le nouveau directeur sans défiance. Pour cela, il se rapproche de chaque service et veille à mettre les employés en confiance. Cette démarche est efficace pour créer ou maintenir une bonne ambiance de travail au sein de votre entreprise.


Comment apprendre l’allemand professionnel ?
Comment bien se préparer pour les concours administratifs ?