Décrocher un emploi dans le secteur du textile

- Recherche d'emploi -

Les métiers directement liés au secteur du textile sont très larges. Les opportunités et les occasions pour décrocher un job dans ce domaine sont donc nombreuses. Mais tout comme dans d’autres domaines, la recherche d’emploi textile peut s’avérer plus difficile. En effet, la concurrence est de plus en plus rude, que ce soit pour les entreprises ou pour les candidats. En adoptant les bonnes méthodes, il est tout à fait possible de décrocher un emploi dans ce secteur.

Suivre une formation spécifique

Avec le large éventail d’emploi textile, le secteur peut demander plusieurs des compétences variées, pas forcément en relation directe avec le domaine. Cela signifie que l’intégration d’un centre de formation spécifique n’est pas obligatoire. Toutefois, c’est une bonne démarche pour mettre toutes les chances de son côté. En effet, cela permet de marquer son intérêt pour le domaine en particulier, et de gagner plusieurs points aux yeux des recruteurs.

La formation peut être initiale ou continue et être en rapport direct avec la mode, le tissu et la confection ou liée à la manipulation des outils de coupe, des machines de production, etc. Ainsi, il existe plusieurs types de Bac Professionnel dans la filière textile. Mais la durée minimum du cursus permettant de maîtriser les disciplines générales, techniques et professionnelles est de deux ans. Ce dernier est ensuite suivi par un stage en entreprise.  

Et comme les formations dans d’autres secteurs, les organismes de formations spécialisées dans le textile comme French Tex proposent différents types de diplôme et de certification. On cite le DTS (Diplôme de technicien supérieur), le CAP (Certificat d’aptitude professionnelle), le CQP (certificat de qualification professionnelle), le CQPI (certificat de qualification professionnelle interbranches), le DN MADE (Diplôme national des Métiers d’art et du design), le DNA (Diplôme National d’Art), le DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués), les différentes licences professionnelles et l’ingéniorat. À noter que les apprentis auront le choix parmi les différentes mentions peu importe le diplôme visé.

Avoir une passion pour l’habillement et la confection

La formation pour une professionnalisation dans l’emploi textile permet de se rapprocher du domaine en question. Mais le plus important, c’est d’avoir une passion pour l’habillement et la confection. Certes, ce n’est pas une qualité forcément recherchée par les recruteurs pour les agents en charge des machines de production, ou d’autres outillages. Mais en plus de séduire les industries, avoir une passion pour le textile facilite également son intégration dans le secteur et son adaptation au métier.

Les employés et les candidats dans le domaine du textile ne sont pas tous issus d’une école dédiée dans le domaine. Les sortants d’une école de commerce ont largement leur place dans ce secteur. En fait, les recruteurs accordent beaucoup d’importance à ceux qui savent démontrer leur passion pour ce métier. Cela ne s’applique pas uniquement à l’entretien. Il faut la mettre en avant dès la candidature, c’est-à-dire, dans la lettre de motivation.

Enrichir son CV, postuler sur une plateforme sérieuse

Ayant intégré ou non un centre pour emploi textile, enrichir son CV est un bon moyen pour décrocher un emploi dans le secteur du textile. Pour cela, il est conseillé de suivre au moins une formation courte dans le domaine, en choisissant le domaine qui correspond au mieux à ses attentes. Mais dans tous les cas, il faut commencer par un stage. D’ailleurs, si possible, il faut suivre un stage le plus tôt possible afin que l’expérience soit plus solide.

Que ce soit pour un stage ou un, il est prôné de postuler sur une plateforme sérieuse, dédié à l’emploi et formation du textile telle que French Tex. C’est une manière de cibler ses recherches et aussi de trouver des offres variées pour tous types de profil.