Découvrir les différents avis concernant le Village de l’emploi

- Recherche d'emploi -

Si à la fin de leurs études universitaires, les candidats à l’embauche passent, pour la plupart, par la case du chômage, c’est parce que leur manière de postuler comporte des erreurs fondamentales. Les techniques de recherche de job sont une discipline avec des règles rigoureuses sans lesquelles il est difficile de convaincre le recruteur. Dans cet article, nous allons nous intéresser au premier document que les entreprises examinent et vous indiquer les éléments qui doivent y figurer conformément aux avis sur Village de l’emploi.

Un CV adapté au poste convoité

Au Village de l’emploi, des sessions complètes sont dédiées aux règles mises en vigueur pour décrocher un job à la hauteur de vos compétences. Ces modules d’apprentissage ont été conçus après avoir constaté que bon nombre de candidats à l’embauche voient leurs candidatures rejetée ou ignorées à cause d’un dossier défaillant, plus précisément à cause du CV. Dans un premier temps, les formés apprennent que rédiger un curriculum vitae exhaustif ne suffit pas. Le plus important, c’est la personnalisation. Dès qu’il commence à lire ce document, le recruteur doit vite s’apercevoir que celui-ci a été spécialement rédigé pour ce poste. Car, comme vous le savez surement, chaque entreprise brosse un portrait précis du candidat idéal.

Pensez alors à tenir compte des compétences recherchées et à les mettre en avant au détriment d’autres atouts inutiles pour le poste. Intéressons-nous davantage aux compétences. La plupart des CV indiquent uniquement les diplômes et les postes occupés auparavant. Les postulants ne trouvent pas nécessaire de mettre l’accent sur le savoir-faire qu’ils ont acquis au cours de leurs stages ou anciens jobs. Pourtant ces éléments sont décisifs pour faire valoir votre candidature. Assurez-vous toutefois que les compétences que vous citez correspondent à celles indiquées dans l’offre. Il est évident que vous ne devez pas réécrire, mot à mot, le contenu de l’offre mais reformuler les atouts recherchés en utilisant des termes plus personnels.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur lemultipass.fr.

Créez un suspens, ne révélez pas tout !

Une autre règle que les formateurs du Village-Emploi ne manqueront pas de vous communiquer : faire court. Pour cette règle, un Cv doit tenir en une seule page. Dans des cas exceptionnels, certains peuvent monter à 2, mais il ne faut pas penser que plus le document est long, plus il va impressionner le recruteur. C’est plutôt l’effet inverse. De plus, la profusion d’informations est le signe d’une confusion chez le candidat qui maîtrise mal les techniques de recherche de job. Mieux vaut aller droit au but. D’un autre côté, si vous révélez tout, vous allez rompre l’effet de suspens alors que l’objectif est de susciter la curiosité du recruteur et de l’amener à vous accorder un entretien. Contentez-vous de citer ce qui est en rapport avec le poste convoité. Imaginons que vous avez un parcours universitaire diversifié.

Par exemple, vous avez suivi des études de technicien informatique et des études littéraires. Si vous souhaitez intégrer cette entreprise en tant qu’informaticien, vous étaler sur votre seconde spécialité n’est pas très recommandé. Rien de vous empêche de citer le diplôme que vous avez eu, mais il vaut mieux vous arrêter là. Si on vous accorde un entretien, vous aurez la possibilité, si vous le souhaitez, d’aborder ce sujet, toujours en établissant un lien pertinent avec le travail qui vous intéresse.

Une présentation soignée à zéro défaut

En examinant de près les Village-Emploi avis, on se rend compte qu’avant de suivre ces formations, les candidats avaient tendance à penser qu’un CV avec une bonne présentation peut être un copier-coller d’un modèle trouvé sur la toile. Cependant, l’axe infographique n’est pas l’élément de plus déterminant. Dans un premier temps, les adhérents apprennent à créer des sections distinctes qui facilitent la lecture :

  • Identité et coordonnées
  • Diplômes
  • Expériences professionnelles
  • Stages
  • Centres d’intérêt

Les polices utilisées doivent aider le recruteur à parcourir le document sans trop de difficulté. Les différences de caractères et de couleurs vont compromettre l’aspect professionnel de votre candidature. Si vous souhaitez introduire votre touche personnelle, vous ne pouvez vous autoriser quelques écarts que si vous visez des métiers créatifs. Pour le secteur bancaire, il est conseillé de respecter une présentation soignée mais classique.

Par ailleurs, les coachs de cet établissement insistent sur l’importance d’un CV sans aucune faute d’orthographe ou de grammaire. Même si vous pensez avoir un bon niveau de langue, les fautes de frappe restent possibles. Demandez à quelqu’un de relire votre curriculum vitae avant de convenir à une version finale. Sachez que les recruteurs retiennent rarement, pour ne pas dire jamais, les candidatures bourrées de fautes même lorsqu’ils s’agit de postes qui ne nécessitent aucune compétence rédactionnelle.

Faire preuve de transparence

Les candidatures les plus rejetées sont celles qui suscitent la suspicion du recruteur. Si vous donnez l’impression que votre CV contient de fausses informations, vous risquez de compromettre vos chances d’être retenu pour ce poste. Beaucoup de postulants inventent des expériences professionnelles sous prétexte que les entreprises évitent de recruteur les jeunes diplômés qui ne peuvent pas exercer de manière autonome. Ils décident alors de les induire en erreur en mentant sur leur parcours.

Cette démarche est pourtant la pire erreur que vous pouvez faire. Car même si vous parvenez à leurrer les ressources humaines avec votre CV, vous serez affiché pendant l’entretien d’embauche. Si vous n’avez jamais travaillé auparavant, vous aurez plus de chances de valoriser votre candidature en indiquant la formation professionnelle que vous avez suivi.

Les commentaires laissés par les lauréats du Village-Emploi montrent comment ces derniers ont pu contrer le problème du manque d’expérience grâce à cet élément spécifique. Dans cet établissement, au-delà des techniques de recherche de job, les adhérents développement aussi leur savoir-faire et acquièrent des compétences opérationnelles que les recruteurs apprécient particulièrement.

Les seuls écarts que vous pouvez vous permettre par rapport à la réalité de votre parcours, c’est de prolonger un stage ou la période pendant laquelle vous avez occupé un poste donné. Par exemple, si vous avez exercé du mois d’avril à septembre, ce ne serait d’aucune d’incidence de dire que vous aviez quitté cette entreprise en décembre pour camoufler les mois d’oisiveté.

Choisir le bon format

Cette recommandation fait partie des conseils ultimes qui vous seront donnés au Village-Emploi : le choix du format que vous devez donner à votre CV. Notez que la version « Word » est à proscrire. Si vous comptez envoyer un document par e-mail, un décalage risque de se produire. Ce serait dommage de rater cette opportunité pour un détail aussi facile à maîtriser.

Le format « PDF » est votre meilleure alternative. Vous pouvez alors transmettre le CV par messagerie électronique ou le télécharger et en faire plusieurs copies en papier. N’oubliez surtout pas de renommer votre CV pour ne pas induire votre destinataire en erreur, sachant que les ressources humaines reçoivent des dossiers de candidature en masse. De cette manière, la vôtre ne risque pas de se perdre !