Guide pratique en ligne sur le compte personnel de formation

- Blog -

Le Compte personnel de formation se fait entendre depuis plusieurs années en vue de favoriser l’apprentissage du français. Êtes-vous un employeur ? Sachez que vous avez des droits. Des droits à la formation professionnelle vous sont procurés grâce aux années de travail. Ces derniers temps, les façons de financer cette formation ont été révolutionnées.

En quoi consiste le compte personnel de formation ?

Le Compte personnel de formation cpf permet à n’importe quelle personne active de profiter des droits à la formation mobilisable durant ses années de travail. La période en question correspond à celle de l’entrée dans le cadre du travail jusqu’à l’arrivée de la retraite. L’objectif est alors de soutenir la personne pour la réalisation de ses ambitions tout en maintenant son employabilité et la sécurité de son parcours professionnel. Il n’y a pas longtemps, le cpf s’est changé en droit individuel à la formation (DIF). Les salariés qui disposent d’heures de DIF non utilisées lors de leur formation bénéficieront des conversions et des transferts dans leurs comptes personnels. Par ailleurs, il se peut qu’un accord collectif d’entreprise, de groupe ou, à défaut, un accord de branche prévoit, des situations coopératives du CPF plus favorable. Ceci par décret et est classé parmi les actions de formation éligible cpf, celles pour lesquelles l’employeur s’engage à financer. À condition que les situations soient accordées par un financement spécifique. Dans ce cas, la société peut s’occuper de l’ensemble des sommes et peut également solliciter le remboursement à la Caisse des Dépôts et consigner de frais correspondantes dans la limite des droits inscrits sur le CPF de chaque personne active. Pour voir plus d’infos, veuillez visiter www.icademie.com.

Qui est concerné dans le CPF ?

Vous l’avez compris, les plus concernés dans le CPF sont les salariés. Mais d’autres types de personnes peuvent aussi y être impliqués comme : ceux qui sont à la recherche d’emploi, les partisans d’une profession libérale ou non employée, les employés indépendants, les individus handicapés, les jeunes qui proviennent du système scolaire, les fonctionnaires, les personnes ayant 16 ans et plus. Ce n’est que par exception que les jeunes de 15 ans y sont autorisés, après signature de contrat d’apprentissage. Dès 60 ans et plus, le compte CPF se ferme automatiquement pour les employés qui ont pleinement profité de leurs droits à leurs retraites et n’ayant plus de travail. Mais ils peuvent aussi reprendre leurs activités. Dans ce cas, l’individu peut demander au service client de rouvrir son compte CPF. Les droits à la formation acquis pendant l’activité sont reliés au salarié. C’est pour cela que leur portabilité est assurée, même si cet individu change de statut ; passant de salarié à chercheur d’emploi. Pour ce dernier, s’ils ont déjà eu une activité professionnelle, ils disposent d’un compte formation cpf pour conserver le montant capitalisé antérieurement.

Comment se déroule la conversion des heures de formation ?

En effet, les heures acquises à l’accord du Compte personnel de formation (CPF) et du DIF sont converties en espèces. Ces dernières touchent à peu près une quinzaine d’euros par heure. Souvenez-vous que ces droits vous sont personnellement et éternellement rattachés par votre vie professionnelle. Il n’est alors pas possible de céder les crédits cpf à vos descendants pour passer des actions de formation éligibles, par exemple. Depuis 2020, les salariés qui ont rempli la durée légale de travail sur l’ensemble de l’année 2019 recueillent des centaines d’euros par an pour se former. Et il en est de même pour les travailleurs indépendants. Lorsque le travailleur indépendant n’accomplit pas son activité au titre d’une année, ses droits cpf sont calculés adéquatement au temps de travail qu’il a exercé. Pour les salariés moins ou non qualifiés, la somme annuelle du crédit CPF débute à un millier d’euros, voire plusieurs. Les salariés à temps partiel, travaillant entre 50 % et 100 % du temps complet pendant de l’année, peuvent gagner les mêmes fréquences d’acquisition des droits que les salariés à temps plein. Cela a pour but de renforcer leur entrée à la formation. 

Les modes de financement en CPF

Si votre compte CPF possède le montant nécessaire, vous pouvez immédiatement prendre en charge le coût total de la formation. Si ce n’est pas le cas, ce sera à vous de compléter la différence en ligne par carte bancaire (sur un site de paiement sécurisé). D’autre part, vous pouvez en parler à votre employeur de cette formation, il se peut que votre entreprise puisse prendre en charge ce complément. Par exception, un compte professionnel de formation (CPF) peut toujours être alimenté même après que le salarié a fait valoir ses droits à la retraite. Et cela est conforme aux accords des activités bénévoles et de volontariat que le salarié exerce. Pour qu’un travailleur indépendant tire profit de son compte, il doit toujours mettre à jour le paiement de la contribution à la formation. Lorsque le frais de la formation est au-dessus du montant des droits du salarié ou au maximum d’alimentation, l’employeur peut intervenir à la demande du titulaire sur les droits complémentaires afin de garantir le financement de cette formation.