Devenir un coach consultant : c’est choisir un métier d’avenir !

- Coaching -

Mais alors que l’on voit fleurir un peu partout des personnes qui se prétendent être coach, il est peut-être temps de rappeler qu’être coach, c’est un métier, et que devenir coach, c’est un apprentissage.Vouloir devenir coach, c’est bien, mais encore faut-il savoir en quoi consiste le métier de coach.

Le coaching : histoire d’un métier

Le coaching s’appuie, pour garantir son efficience, sur un grand nombre de théories scientifiques différentes. Ainsi, le coaching s’appuie sur cette idée qu’un individu, loin d’être isolé, est au contraire constamment soumis aux pressions des relations interpersonnelles qu’il entretient avec les autres individus de ses différents cercles. Ils sont donc freinés dans leur développement, ralentis dans leur progression, castrés dans leur expansion. Et ce, individuellement ou collectivement. La prise de conscience est donc une étape fondamentale dans le processus de coaching. L’objectif du coaching: c’est aller résolument vers l’avant.

 Coaching : un métier à la mode

Divers intervenants s’approprient le titre de « coach » pour toutes sortes de choses qui n’ont vraiment rien à voir avec le coaching. Parfois, les mêmes méthodes ou outils de coaching, sont utilisés par différents professionnels. Car une personne peut intervenir soit comme coach, soit en tant que consultant, soit comme formateur. Une intervention de coaching n’a rien à voir avec du conseil, de la formation ou une psychothérapie. Le coach est un professionnel dans les processus d’accompagner le changement, qui s’appuie sur le présent pour construire l’avenir. Devenir un coach professionnel suite à une formation certifiante offerte par linkup-coaching, est un travail de longue haleine mais qui procure un plaisir immense et ouvre des voies infinies de développement, pour soi et pour les autres.

 Le coaching : quel intérêt pour l’entreprise ?

Le coaching se situe à l’opposé du consulting. En effet, le consultant après une analyse de la situation, propose une solution toute faite venue de l’extérieur et issue de programmes prédéfinis. Le coach, lui, en accompagnant d’abord le manager puis l’équipe entière, amène les individus à développer leurs propres solutions, à comprendre les mécanismes qui les guident pour les retourner à leur avantage. Le coach ne se substitue pas à son interlocuteur, il le guide et l’accompagne. Et pour ce faire, après une analyse des objectifs finaux, le coach établit une sorte de tableau de bord, ou un programme établissant des objectifs précis, classés par étapes. Ainsi, l’individu ou le groupe coaché se trouvent régulièrement devant de petites victoires,une fois que chaque objectif est atteint.